Cette catégorie contient 5 billets

Libres propos

La machine de guerre du gouvernement Macron, un danger de régression sociale et politique inédit depuis les années 1940" rel="bookmark"> La machine de guerre du gouvernement Macron, un danger de régression sociale et politique inédit depuis les années 1940

La machine de guerre du gouvernement Macron, un danger de régression sociale et politique inédit depuis les années 1940"> CNT- Solidarité Ouvrière » Culture - Réflexion » La machine de guerre du gouvernement Macron, un danger de régression sociale (...) La machine de guerre du gouvernement Macron, un danger de régression sociale et politique inédit depuis les années 1940 Nous publions cette analyse de la situation (...) 

Réfugiés, guerres au moyen orient ,et capitalisme .

Au Moyen-Orient, face aux guerres (Irak, Syrie, Yemen, Afghanistan) et face aux conflits larvés (Azerbaïdjan, Ousbekistan, Pakistan, Turkmenistan) les medias et les hommes politiques de tous pays et de tous bords nous fournissent une explication simple : il s’agirait de conflits entre factions (...) 

Nos ancêtres les migrants" rel="bookmark"> Nos ancêtres les migrants

Nos ancêtres les migrants"> Nos ancêtres les Basques à la langue magnifique, vivaient tranquillement ici quand, des envahisseurs sémites venus de l’Iran migrèrent… suivis par d’autres, un petit millénaire plus tard, venus de l’Est, braillards et bavards en gaulois, buveurs, paillards, analphabètes et écorcheurs de langue basque, (...) 

A Table, Charlie ! Au menu : Religions al dente ! Par Jaen Boyer, janvier 2015 . Perpignan." rel="bookmark"> A Table, Charlie ! Au menu : Religions al dente ! Par Jaen Boyer, janvier 2015 . Perpignan.

Hommage aux "Crayons" exécutés par les terroristes, évidemment.

Soutien et solidarité à Charlie Hebdo, pour défendre la liberté de la presse, certes. Mais restons lucides. 1 . Ce n’est pas par plus de mesures de sécurité que l’on se protège mais bien par un renforcement des solidarités et par plus de liberté(s). Ce plus de liberté s’obtient par la lutte, de toutes (...)