Accueil > Actualités > Droit du travail > NH Collection Marseille : nous ne voulons pas d’une médiation bidon mais un (...)


NH Collection Marseille : nous ne voulons pas d’une médiation bidon mais un vraie négociation !

Il aura fallu attendre le 54° jour de grève des femmes de chambre sous-traitées pour obtenir l’amorce d’un dialogue mais c’était sans compter sur l’attitude d’ELIOR qui bloque toute négociation depuis avril en refusant la discussion avec la CNT-SO, organisation syndicale de toutes les grévistes. L’entreprise a refusé la médiation de l’inspection du travail demandée par les grévistes et a préféré payer un médiateur privé dont la neutralité est évidemment douteuse.
PDF - 92.8 ko

communiqué 04/ juin /19

Soucieux de ne pas fermer la porte aux discussions, les grévistes, avec leur syndicat CNT-SO, avaient malgré tout rencontré, le lundi 03 juin, ce médiateur dans les locaux de la Direccte. Elles boycotteront par contre la séance prévue ce mercredi 05 juin dans les locaux de la mairie de Marseille, ELIOR ayant de nouveau mis son véto à la présence du syndicat !

Nous dénonçons l’attitude irresponsable et anti-syndicale d’ELIOR, couverte par le silence complice du groupe NH Hotel. Après quasiment deux mois de grève il n’est plus question de chercher à gagner du temps mais il s’agit maintenant d’ouvrir des négociations sérieuses avec des propositions concrètes ! Les revendications restent identiques : rappels et compensation pour les impayés sur salaire, augmentation des salaires et 13° mois, compensation des dimanche travaillés à 50%, organisation du travail respectueuse de la vie privée !
Il est temps que les pouvoirs publics s’impliquent dans le dossier autrement que par la voie de la répression et de la criminalisation. Les grévistes ont également sollicité la Préfecture pour organiser une négociation quadripartite avec tous les acteurs du dossier et aucune suite n’a été donnée à cette demande.

Nous prévenons encore une fois, jouer le pourrissement ne sert à rien ! Ce conflit exemplaire a résisté à toutes les pressions et intimidations et il a encore les moyens de durer ! Le samedi 08 juin, nous remettrons les « indemnités de grève » à chacune des grévistes pour compenser les pertes de salaires du mois de mai. Nous remercions l’ensemble des personnes et organisations ayant participé à l’effort collectif pour la caisse de grève. Nous travaillons désormais à la couverture des salaires de juin si nécessaire !

Si la situation devait rester bloquée, nous poursuivrons nos actions ciblant directement le groupe NH, principal bénéficiaire du système d’exploitation de la sous-traitance. Plusieurs actions viennent d’avoir lieu dans l’état Espagnol, dont un grand rassemblement à Madrid où siège NH, avec nos partenaires de la Confédéracion General del Trabajo et les collectifs « Las Kellys ». D’autres devraient suivre. Une mobilisation est déjà prévue en Suisse conjointement avec nos camarades de la CGT-HPE, en lutte contre le groupe Louvre hôtels à Bobigny.
Peu importe les groupes concernés, les étiquettes syndicales ou les pays, la révolte des invisibles de la sous-traitance ne fait que commencer… Nous marcherons tous et toutes ensemble dans ce combat contre l’exploitation !
Poursuivons la solidarité active et financière :
– RDV chaque matin (sauf le dimanche) dès 09h45 pour soutenir la mise en place du piquet de grève
– Samedi 08 juin, temps fort de solidarité avec remise des indemnités de grève à 11H Évènement FB : https://www.facebook.com/events/2340240569524642/
– Caisse de grève en ligne : www.lepotcommun/pot/mcvvvrkn0
PS :

CNT-SO Nettoyage Paca



Dans la meme rubrique

Occupation de l’agence Chronopost d’Alfortville (94) en soutien aux postiers sans-papiers
11 juin | par CNT-SO 66
Depuis ce mardi 11juin 2019, des travailleurs sans papiers occupent l’agence Chronopost (...)
Violences policières et expulsion illégale du piquet de grève au NH Collection
25 mai | par CNT-SO 66
Un nouveau cap a été franchi dans la répression policière du mouvement de grève des salariées (...)
Plateformes de livraison : contre l’exploitation 2.0, on s’organise !
16 mai | par CNT-SO 66
Sur le modèle UBER de l’auto-exploitation, les enseignes de livraison de repas (Deliveroo, UBER (...)
Un mois de grève pour les femmes de chambre du NH Collection Marseille - NH Hôtel honte à vous !
13 mai | par CNT-SO 66
Depuis le 11 avril 2019, les femmes de chambre et équipiers sous-traité.e.s par ELIOR à l’hôtel (...)
Sans-papiers : défendons nos droits de travailleuses et travailleurs !
8 avril |
Comme tous les travailleurs et travailleuses, même sans-papiers, tu as des droits ! Pour les (...)