Accueil > Actualités > Droit du travail > Plateformes de livraison : contre l’exploitation 2.0, on s’organise (...)


Plateformes de livraison : contre l’exploitation 2.0, on s’organise !

Sur le modèle UBER de l’auto-exploitation, les enseignes de livraison de repas (Deliveroo, UBER Eats...) multiplient les ouvertures de service dans toute la France mais pour les travailleurs-euses c’est une absence des droits les plus élémentaires ! Pour défendre ses droits et en gagner de nouveaux, il faut s’organiser collectivement. Syndiquez-vous !

La peur change de camp ! Les plateformes, en particulier Deliveroo, font l’objet d’une procédure en France pour « travail dissimulé » etpour la première fois, la justice a reconnu le statut de salarié à un ancien livreur... Une voie à suivre, le statut d’auto-entrepreneur n’est qu’un alibi pour nous exploiter ! Regroupons nous pour engager des procédures collectives.
La CNT-Solidarité ouvrière revendique :

la reconnaissance du statut de salarié et des droits sociaux (sécu, chômage, congés...) ;
le paiement de toutes les heures travaillées (y compris le temps d’attente) ;
la création d’un statut collectif dans une convention collective ;
une prime d’entretien des véhicules (vélos, scooters...)

Ce combat des livreurs est devenu international et doit encore s’étendre pour faire plier les employeurs et le gouvernement.

Attention, la majorité gouvernementale veut protéger les plateformes à travers des projets de loi actant un cadre social minimaliste pour les employeurs et maintenant les travailleurs-euses dans l’auto-entrepreneuriat. Il est temps de se mobiliser pour défendre nos droits !



Dans la meme rubrique

Un mois de grève pour les femmes de chambre du NH Collection Marseille - NH Hôtel honte à vous !
13 mai | par CNT-SO 66
Depuis le 11 avril 2019, les femmes de chambre et équipiers sous-traité.e.s par ELIOR à l’hôtel (...)
Sans-papiers : défendons nos droits de travailleuses et travailleurs !
8 avril |
Comme tous les travailleurs et travailleuses, même sans-papiers, tu as des droits ! Pour les (...)
[19 mars] Contre la casse de l’école publique et de nos conditions de travail : tous et toutes en grève !
13 mars | par CNT-SO 66
La future loi Blanquer dite, selon la novlangue d’usage, de « l’école de la confiance », les (...)
Orly : la CNT-SO consolide son implantation syndicale chez GSF Airport
9 mars | par CNT-SO 66
La CNT-SO obtient 22% des voix, tous collèges confondus, aux élections professionnelles chez GSF (...)
Echec et mat chez ONET Disney !
17 février | par CNT-SO 66
Depuis la reprise du marché du site Disney par la société ONET, celle-ci méprise ses salariés et (...)